May

04

2012

La société des chemins de fer condamne des propos antisémites prononcés dans l’interphone d’un train

La Société Nationale des Chemins de Fer Belges (SNCB) a fermement condamné vendredi les propos et les actes d’un inconnu qui a annoncé jeudi via l’interphone aux passagers du train reliant Namur à Bruxelles: "Bienvenue dans ce train à destination d'Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre à Buchenwald". L'accompagnateur du train a immédiatement dénoncé, au micro, les propos tenus par la personne, l'acte malveillant ainsi que l'usage abusif de l'appareil.

 


Le fauteur de trouble n'a cependant pas été retrouvé. Les faits ont été dénoncés par la députée bruxelloise Viviane Teitelbaum, qui a annoncé qu'elle avait d'ores et déjà déposé une plainte auprès du service de médiation de la SNCB. "Nous allons tout d'abord prendre connaissance du procès-verbal rédigé à la suite des faits puis nous déciderons si nous déposerons plainte.

 


Mais un tel acte est passible de poursuites", a déclaré Thierry Ney, porte-parole de la SNCB. Selon lui, l’auteur des faits ne serait pas un membre du personnel de la société de transport. La SNCB ignore également comment l’auteur des faits a eu accès à l'interphone.

 


Source : EJPress.org, 4 mai 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.