Feb

20

2018

Antisémitisme, diffamation, des ateliers à destination des plus jeunes

À l’occasion du 32e salon du livre et de la presse de Genève du 25 au 29 avril prochain, la Coordination Intercommunautaire Contre l’Antisémitisme et la Diffamation (CICAD) proposera de nombreuses activités pédagogiques à destination des enfants et adolescents.

En parallèle des débats d’actualité et des tables rondes « pour adultes », durant les cinq jours du salon, les équipes d’animateurs spécialisés encadreront au cours d’ateliers de dessins, de débats et de discussions les jeunes visiteurs du salon. Cette initiative vient soutenir les missions de l'organisation d'informer, au plus tôt, pour mieux comprendre le fonctionnement du phénomène de discrimination et de racisme.

Ces manifestations ont pour but d’apprendre aux plus jeunes à identifier les stéréotypes, préjugés racistes et antisémites qu’ils peuvent rencontrer dans notre société pour développer leur propre esprit critique sur ces phénomènes.

Et ça commence très tôt pour les tout-petits, dès 4 ans : un goûter accompagnera des lectures de contes. Pour les plus grands, des ateliers de dessins seront accessibles durant toute la durée du salon à partir de 8 ans pour apprendre à exprimer différemment sa perception et ses ressentis sur les moyens de combattre l’antisémitisme en réalisant une bande dessinée. Des discussions autour de documents d’archives auront également lieu, pour ouvrir les yeux sur l’engagement lycéen lors de la résistance juive pendant la guerre.

Réservées aux plus âgés, dès 15 ans, ce sont des découvertes culturelles à travers une initiation à la calligraphie hébraïque qui porteront aussi le dialogue, des discussions plus philosophiques sur les préjugés racistes et des solutions pour les désamorcer seront également proposées.

Enfin un grand débat afin d'apprendre à identifier, à décrypter et à comprendre l'impact des « fake news » et des théories du complot, mais aussi le rôle de chacun dans la diffusion de cette désinformation. La question du rôle destructeur des réseaux sociaux détournés comme véhicule de haine sera aussi discutée.

L'inscription en amont est indispensable, et bien que certains créneaux soient déjà complets, elle reste possible sur le site www.cicadsdl.com

 

 

Source : actualitte.com, 19 février 2018

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.