Apr

30

2015

Discours pour l'inauguration du stand CICAD le 29 avril 2015

Mesdames, Messieurs et chers Amis,

 

Quelle joie pour moi de vous accueillir et de vous souhaiter la bienvenue sur le stand de la CICAD.

La CICAD participe pour la deuxième année à cette manifestation renommée et vous serez peut être surpris d'apprendre que certains groupes extrémistes ont cherché à exercer des pressions pour contrer notre venue, ce qui n'a pas manqué de renforcer notre détermination à être présents afin d'assumer la mission qui nous a été confiée de lutter contre l'antisémitisme et toute forme de discrimination.

La CICAD continue à inscrire son action dans une approche moderne de la lutte contre l'antisémitisme notamment par la pédagogie et une ouverture à la Cité. C'est le sens de notre présence à ce salon qui attend plus de 100 mille visiteurs et qui est une plateforme idéale pour informer le public sur ce qu'est le judaïsme à la fois une religion, une éthique, une philosophie, une culture voire un mode de vie.

En Europe on constate une importante recrudescence de l'antisémitisme. En Suisse aussi la CICAD a recensé en 2014, 270 actes antisémites, contre 151 en 2013 soit une augmentation de près de 80%. Nous nous devons de développer nos moyens d'actions toujours et encore.

Les récents attentats en Europe ont conduit plusieurs Etats à mettre en place des plans d'action pour lutter contre l'antisémitisme et assurer la sécurité des communautés juives, notamment en France, en Angleterre et en Allemagne.

La Suisse n'est pas à l'abri des menaces comme en témoignent de récents communiqués de presse du service des renseignements de la Confédération. Il n'est pas certain que nos autorités soient suffisamment armées pour répondre à toutes éventualités. Le Conseil fédéral par l'intermédiaire de M. Alain Berset, dont je regrette l'absence ce soir, à clairement pris position en dénonçant toute forme de racisme et d'antisémitisme. Mar cela ne suffit pas.

Il faut être conscient que de nombreux groupuscules d'extrême droite ou proche de l'une ou l'autre des parties impliqués dans les conflits du Moyen Orient font peser des menaces réelles. Il est du devoir de nos autorités de prendre toutes les mesures pour lutter avec nous contre toutes formes de discrimination, même au prix de restrictions à nos libertés, cela pour assurer que notre démocratie reste ouverte et respectueuse de toutes les différences.

La CICAD appelle ainsi les autorités à se mobiliser, à adopter et à financer toutes les mesures législatives et administratives nécessaires à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Il n'est pas concevable que l'article 261 bis du Code pénal qui est la norme réprimant la discrimination raciale soit abrogée comme certains l'on demandé. Il est essentiel que soient renforcées les mesures de sécurité protégeant les communautés qui sont visées et celles-ci ne sauraient assurer seules leur défense.

La lutte contre l'antisémitisme implique un dialogue permanant avec les acteurs de la Cité et récemment à l'occasion des élections municipales à Genève, la CICAD a rencontré les candidats au Conseil municipal et administratif.

Je tiens à saluer ici la récente motion des Verts genevois qui demandent au Conseil d'état d'intensifier son travail en matière de prévention du racisme en général, en mettant l'accent sur les diverses formes de racisme. Ils demandent un message ciblé pour atteindre cet objectif et que les moyens nécessaires soient accordés au Département de l'Instruction publique afin que l'Etat puisse dispenser une éducation aux droits fondamentaux mettant l'accent sur les diverses formes de racisme et de prévention des préjugés et des discriminations notamment par une sensibilisation à la diversité liée à l'origine à laquelle nous ajouterons la religion.

La CICAD espère que tous les partis politiques se joindront et adopteront cette motion.

Pendant 5 jours, la CICAD sur son stand, réunira des intervenants d'horizon divers tels que des artistes, auteurs, historiens, chercheurs et journalistes ainsi que de nombreuses personnalités. Les débats auront lieu sur des thèmes aussi variés que la liberté d'expression, l'affaire Gurlitt ou encore la dédiabolisation du nazisme. Le public pourra dialoguer avec tous les intervenants.

Pour découvrir ou redécouvrir la culture juive, des ateliers culinaires se feront sur le stand tous les jours et les visiteurs seront invités à déguster les mets.

C'est aussi aux plus jeunes que nous nous adressons et nous les ferons participer à des ateliers de dessin de façon à ce qu'ils puissent exercer leur imagination et créativité notamment avec l'aide de deux des dessinateurs de notre BD ("Préjugés").

Les visiteurs pourront aussi tous les matins assister à une démonstration de calligraphie hébraïque et y participer.

Enfin, la librairie sera à disposition du public qui pourra découvrir des livres sur la culture, l'histoire, la pensée et même l'humour juifs. Chaque jour des séances de dédicaces seront proposées.

Avant de vous laisser le plaisir de découvrir en image l'ensemble des activités prévues par la CICAD sur le stand, permettez-moi d'adresser mes chaleureux remerciements à l'ensemble du Comité de la CICAD avec une mention toute particulière pour le Comité d'organisation. Vous allez applaudir Laurent Selvi et Jean-Marc Brunschwig et l'équipe de professionnels dévoués d'Even Concept accompagnés de l'équipe CICAD dont je suis si fier ce soir. Merci à Johanne Gurfinkiel notre Secrétaire général, Lauren Adler, Olivia Alfonso, Danielle Benarroch, Audrey Landi et Lauren Rose dont je salue l'engagement et l'efficacité.

Le stand n'aurait pas eu lieu sans des ressources financières. J'adresse toute ma gratitude aux sponsors qui ont crû au projet et qui en voient aujourd'hui la réalisation et, j'espère, le succès pendant ces quatre jours.

Ce succès sera aussi dû aux intervenants, modérateurs, dessinateurs de BD notamment Philippe Baumann et Christopher qui nous font une fois de plus le plaisir de revenir cette année, calligraphes, conteuses, et pour faire saliver nos papilles de nos tops chefs, cuisinières hors pair et militantes de surcroît, Karine et Eve).

Je souhaite à tous un bon salon et des moments de bonheur inoubliables.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.