Oct

15

2018

19e Journée d’étude Auschwitz- Birkenau

Séances préparatoires

Cette semaine la CICAD a rencontré les élèves et enseignants participants de l’école Moser et de l’Institut Florimont à la 19e journée d’étude au Camp d’extermination d’Auschwitz- Birkenau qui aura lieu le 14 novembre prochain. Partenaires depuis de nombreuses années de ce programme visant à perpétuer et entretenir la Mémoire de la Shoah, ces deux écoles organisent conjointement avec la CICAD une rencontre entre leurs élèves et M. Claude Bloch. Rescapé du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau pendant la Seconde Guerre mondiale, M. Bloch partage son vécu en participant pour la première année à ces rencontres sous l’oeil admiratif de plus de 200 élèves et enseignants. « Ce que vous entendez aujourd’hui est un moment marquant, fort de votre année d’étude. Entendre ce témoignage vous permettra ensuite de vous faire le relais auprès des générations futures de ce qui s’est passé. Cela fait plus de dix ans que nos élèves participent au voyage organisé par la CICAD. Je profite de cette rencontre pour saluer cette collaboration excellente et qui nous tient à cœur » commente Alain Frachboud, Directeur du secondaire II de l’Ecole Moser.

Rencontre avec un rescapé d’Auschwitz-Birkenau


A bientôt 90 ans M. Claude Bloch, rescapé du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, consacre son temps à témoigner plus d’une cinquantaine de fois par an dans les collèges et lycées. Né en novembre 1928 à Lyon, il est arrêté le 29 juin 1944 avec sa mère et son grand-père par Paul Touvier chef de la milice lyonnaise avant d’être interrogé par la Gestapo. Son grand père n’y survivra pas. Emprisonnés à la prison de Montluc puis celle de Drancy, Claude Bloch est déporté avec sa mère le 3 aout 1944 à l’Age de 15 ans ½ à Auschwitz-Birkenau. Seul survivant, il passera plusieurs mois au bloc n°2 de Birkenau. Un témoignage très fort qui a suscité de l’admiration de la part de ces adolescents qui n’ont pas manqué d’échanger longuement avec lui durant le temps des questions réponses puis après pour le remercier de sa venue.

 

 

Séance préparatoire à l’Ecole Moser