Nov

27

2015

Plus de 200 participants à la 16e journée d’étude à Auschwitz- Birkenau organisée par la CICAD

Pour Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD,  un voyage à Auschwitz n’est jamais une démarche anodine.

"Chacune de nos motivations participe au travail de mémoire toujours aussi nécessaire et qui devient, au fil des années d’autant plus important que les témoins disparaissent. La CICAD a toujours considéré comme un devoir, de participer activement au travail de Mémoire. L’organisation de cette journée est probablement le programme le plus intense car il nous plonge intellectuellement et «sensoriellement » dans les grandes étapes qui conduisirent à la mise en pratique de la « solution finale ».

Vous et nous savons que le travail de mémoire ne peut laisser de place au relâchement ou au découragement.

La présence aujourd’hui et je pense tout particulièrement aux enseignants et élèves, témoigne de leur engagement à agir pour que les tragiques épisodes de notre histoire ne se conjuguent ni au présent, ni au futur.

On ne revient pas indemne d’une telle expérience."

Il a tenu à tout particulièrement à remercier les personnalités présentes à la cérémonie de recueillement. Sans oublier les remerciements qui s’imposent à l’égard des membres du Comité de la CICAD présents, Me Alain Bruno Lévy, Président et Alexandre Dembitz, Président de la Communauté Israélite Libérale de Genève. Et enfin, à toute l’équipe des professionnels de la CICAD pour leur engagement dans l’organisation de cette journée.

 

 

Les groupes découvrent le matin le camp de Birkenau en écoutant les guides leur expliquer son fonctionnement.

 

De g à d: Alexander Dembitz, Président de la Communauté israélite libérale de Genéve et quelques élèvesde l'Ecole internationale. La Pasteure Irénée Haniss, la Ministre jurassienne de la formation, Culture et des Sports, Elisabeth Baume-Schneider, le Secrétaire général de la CICAD Johanne Gurfinkiel , le Rabbin Lionel Elkaïm, le Président de la CICAD Alain Bruno Lévy et l'Abbé Nicolas Glasson.

 

De g à d: L'ensemble des participants devant la stèle commémorative à Birkenau puis à l'entrée du  camp d'Auschwitz I et le portail "Arbeit Macht Frei"

 

Les baraquements du camps Auschwitz I.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.