Fabrication d'un antisémite

Nadine Fresco, historienne et chercheuse au CNRS s'attache dans ce livre à démontrer que l'on ne naît pas antisémite mais qu'on le devient. Pour illustrer ce propos, elle retrace l'histoire de Paul Rassinier, un précurseur du "négationnisme". Né en 1906, fils de paysans catholiques du territoire de Belfort, Paul Rassinier est un instituteur, militant communiste. En 1934, il adhère à la SFIO et rallie la tendance pacifiste de Paul Faure qui adhère à Vichy en 1940. Arrêté par les nazis en 1943, il passe treize mois en déportation à Dora et à Buchenwald d'où il rentre gravement malade en 1945.

 

En 1948, il publie Passage de la ligne, le premier d'une série de textes dont la plupart sont publiés par Maurice Bardèche, dans lesquels il se sert comme d'une revanche de l'argument "J'y étais, je n'ai pas vu cela" pour remettre en cause l'existence historique de la Shoah. En 1950, il est exclu de la SFIO, il intègre la Fédération anarchiste pour mourir en 1967, devenant une référence pour les négationnistes français. Nadine Fresco restitue l'imparable logique qui conduit cet homme ordinaire, médiocre, marqué par les échecs, de la gauche pacifiste à l'antisémitisme militant. En même temps que le cheminement idéologique de cet homme, l'historienne restitue une histoire politique de la France et de la gauche où sévissait aussi l'antisémitisme dans la première partie du 20e siècle.

 

Nadine FRESCO : Fabrication d'un antisémite, Paris, Seuil, 1999.
 

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.