Mon combat dans la résistance FTP-MOI

Herbert Herz, né en 1924 à Augsbourg en Bavière, raconte successivement son enfance en Allemagne, les tribulations de sa famille lors de la montée du nazisme, son émigration et sa venue à Dijon en 1934. Rattrapé par les nazis en France dès la débâcle de 1940, il échappe de peu en 1942 à la déportation et entre en clandestinité puis s’engage dans la résistance armée au sein des F.T.P.-M.O.I., les Francs-Tireurs et Partisans de la Main d’Oeuvre Immigrée.
Son témoignage veut contribuer à mieux faire connaître la participation des étrangers à la résistance française et parallèlement l’engagement des Juifs dans la lutte contre les hitlériens.
Herbert Herz vit actuellement à Ferney-Voltaire, après avoir travaillé au C.E.R.N. jusqu’à sa retraite. Il s’occupe maintenant, en tant que délégué de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem, de rechercher et faire honorer de la médaille des Justes les personnes ayant sauvé des Juifs au péril de leur vie du temps de la Shoah.

 

Auteur: Herbert Herz
Editeur: Muriel Spierer
Date de parution: 15/01/2007

 

 

 

http://herbertherz.blog.tdg.ch/media/00/01/526802919.jpg

CICAD en action

  • 180 participants à la 17e journée d’études d’Auschwitz-Birkenau organisée par la CICAD

    Mercredi 23 novembre 2016, élèves et enseignants ont durant une journée organisée par la CICAD, vu et entendu le vécu concentrationnaire de millions de victimes. Ce voyage annuel, fruit d’un partenariat avec les départements d’instruction publique romands depuis plusieurs années, est une journée riche en enseignements qui rappelle à chacun qu’il faut rester vigilant face à l’antisémitisme.