"Pourquoi je suis juif" par Edmond Fleg

Je suis juif, parce que, né d'Israël, et l'ayant perdu, je l'ai senti revivre en moi, plus vivant que moi-même.
 


Je suis juif, parce que, né d'Israël, et l'ayant retrouvé, je veux qu'il vive après moi, plus vivant qu'en moi-même.

Je suis juif, parce que la foi d'Israël n'exige de mon esprit aucune abdication.

Je suis juif, parce que la foi d'Israël réclame de mon cœur toutes les abnégations.
 


Je suis juif, parce qu'en tous lieux où pleure une souffrance, le juif pleure.

Je suis juif parce qu'en tous temps où crie une désespérance, le juif espère.

Je suis juif, parce que la parole d'Israël est la plus ancienne et la plus nouvelle.

Je suis juif, parce que la promesse d'Israël est la promesse universelle.

Je suis juif, parce que, pour Israël, le monde n'est pas achevé : les hommes l'achèvent.
 


Je suis juif, parce que, pour Israël, l'Homme n'est pas créé : les hommes le créent.
 


Je suis juif, parce qu'au-dessus des nations et d'Israël, Israël place l'Homme et son Unité.

Je suis juif, parce qu'au-dessus de l'Homme, image de la divine Unité, Israël place l'Unité divine, et sa divinité.

 


Edmond FLEG, Pourquoi je suis juif, 1928. 

 

Préface

Brève histoire du peuple juif jusqu’à l’exil de l’an 70

Les principes fondateurs du judaïsme

Les livres fondamentaux du judaïsme

Les fêtes juives

Les commandements et les prières

La diversité géographique des traditions juives

Les différentes tendances du judaïsme aujourd'hui

Brève histoire du judaïsme suisse

Où va l'humour juif?

Bibliographie

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.