Feb

23

2018

Antisémitisme - La CICAD s'inquiète de la banalisation de la Shoah

Dans son rapport annuel 2017 sur l'antisémitisme en Suisse romande, la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (CICAD) s'inquiète d'une banalisation de la Shoah. Le phénomène est de plus en plus récurrent en Suisse, indique-t-elle.

La CICAD relève notamment que cette banalisation est particulièrement prégnante dans les milieux antispécistes, l'affaire Jonas Fricker illustrant ce constat. Le Vert argovien avait comparé les conditions dans lesquelles sont transportés les porcs à la déportation des juifs dans les camps de la mort pendant la guerre.

En 2017, la CICAD a recensé 150 actes antisémites dans l'ensemble de la Suisse romande. Les cas les plus graves qui figurent dans le rapport sont deux agressions physiques. Des jeunes enfants ont été insultés et se sont fait cracher dessus et un homme a été passé à tabac et insulté en pleine rue.

Selon la CICAD, 30% des actes qui ont été recensés ont trait au négationnisme de la Shoah, 24% à la théorie du complot juif et 23% aux théories antisémites "classiques". Les réseaux sociaux jouent un rôle de plus en plus important dans la diffusion de ces théories. Cette tendance est à l'oeuvre depuis plusieurs années.

La CICAD note que des sites Internet d'extrême droite, d'extrême gauche, islamistes ainsi que de mouvements dits de "dissidence" contiennent souvent des commentaires antisémites qui se nourrissent de complotisme. La recrudescence des activités des groupuscules d'extrême droite en Suisse romande préoccupe aussi l'association.

Pour la CICAD, la lutte contre l'antisémitisme doit se concevoir dans une approche d'éducation et de prévention. Elle recommande que les organisations puissent agir face aux contrevenants de la norme pénale contre le racisme et la mise en place d'une étude pour déceler les préjugés racistes et antisémites dans les écoles.

 

Source: Dépêche ATS, 22 février 2018

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.