Jun

29

2006

Juifs et Catholiques: 40 ans de dialogue

Jeudi 29 juin 2006, plus de 300 personnes étaient réunies pour participer à la soirée organisée par la CICAD pour célébrer le 40e anniversaire de la Déclaration Nostra Aetate du Concile Vatican II.

 

Des orateurs prestigieux avaient accepté l’invitation de la CICAD: M. Pascal COUCHEPIN, Conseiller fédéral, le Cardinal Georges-Marie COTTIER, le Cardinal Jean-Marie LUSTIGER, Monseigneur Amédée GRAB, Président de la Conférence des Evêques Suisses, Monseigneur Kurt KOCH, Vice-Président de la Conférence des Evêques Suisse, le Grand Rabbin Yitzhak DAYAN, le Grand Rabbin Marc-Raphaël GUEDJ, le Rabbin François GARAÏ, le Prof. Alfred DONATH.

 

Cette soirée était placée sous la présidence de Philippe GRUMBACH et animée par la talentueuse Romaine JEAN, journaliste à la Télévisions Suisse romande.

 

Qu’est-ce que Nostra Aetate ?

La Déclaration Nostra Aetate du Concile Vatican II plonge l’Eglise dans ses relations avec les religions non-chrétiennes. Ce texte revient également sur ses relations avec les Juifs et indique : « Du fait d'un si grand patrimoine spirituel, commun aux chrétiens et aux Juifs, le Concile veut encourager et recommander entre eux la connaissance et l'estime mutuelles ».

 

Il est vrai que la déclaration Nostra Aetate ne concerne pas uniquement les Juifs, mais l’ensemble des religions non-chrétiennes. Cependant, elle revêt pour nous, Juifs, un caractère particulier car elle redéfinit le lien qui doit désormais prévaloir entre catholiques et juifs. C’est aussi et surtout le rejet de l’accusation de déicide et la fin de l’enseignement du mépris sous des prétextes faussement religieux.

 

L’Eglise Catholique a travaillé durant la deuxième partie du siècle dernier à expurger de son enseignement et de sa pratique toutes traces d’antisémitisme. Ce travail visait à rétablir les chrétiens dans une posture éthique juste vis à vis des Juifs mais aussi dans une reconnaissance religieuse des Juifs au regard de la foi chrétienne.

 

Pourquoi la CICAD a-t-elle souhaité célébrer le 40ème anniversaire de la Déclaration conciliaire Nostra Aetate adoptée le 28 octobre 1965 ?

La CICAD, qui représente les Communautés Juives de Suisse romande, est une association engagée notamment dans la lutte contre l’antisémitisme et l’intolérance.

 

La CICAD a pris l’initiative de commémorer le 40ème anniversaire de la Déclaration Nostra Aetate car cette déclaration constitue un acte audacieux, historique, d’une portée considérable : elle reflète la transformation décisive que l’Eglise, notamment sa théologie, a opérée dans le jugement qu’elle formulait jusqu’alors sur le judaïsme et le peuple juif en répudiant notamment l’accusation de décide portée contre les Juifs.

 

Aujourd’hui l’Eglise sait faire montre d’engagement pour affirmer sa solidarité lorsque la communauté juive est confrontée à l’antisémitisme.

 

La CICAD n’a pas de vocation religieuse mais nous avons su œuvrer et nous continuerons d’agir avec nos partenaires actuels et futurs en faveur du « vivre ensemble ». C’est là que s’inscrit la vocation de la CICAD qui œuvre jour après jour en faveur de la lutte contre l’antisémitisme, la discrimination et l’intolérance. Nous estimons qu’il est de sa responsabilité d’œuvrer au développement de ses liens avec les différentes communautés. Nous aspirons à un dialogue sincère.

 

La soirée du jeudi 29 juin 2006 marquera, sans nul doute, les esprits de l’ensemble des participants comme un moment d’intense émotion.

 

Pour la CICAD, il s’agit d’un pas important qui vient d’être franchi entre Juifs et Catholiques de Suisse.

 

 

CICAD - jeudi 29 juin 2006

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.