Nov

04

2011

Basse attaque contre la CICAD

« Perverse »et « malhonnête ». C’est ainsi que Dominique Ziegler dépeignait la CICAD dans un récent article publié le 19 octobre dernier dans Le Courrier.

 

Prétextant la récente parution de la bande dessinée « Préjugés », éditée par la CICAD, qui retrace l’histoire de l’antisémitisme ainsi que la première du spectacle « Préjugés coupables » dénonçant les attitudes et comportements racistes, Dominique Ziegler bondit. Il considère qu’ « un degré supplémentaire dans la perversion, dans l’instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme, a été franchi à Genève, (…) à grand renfort de publicité, avec la complicité, volontaire ou non, de nombre de nos élites et artistes genevois. (…)toute cette opération a été commanditée par la CICAD, organisme aux objectifs ambigus. ».

 

La CICAD ne serait-elle pas, s’interroge l’auteur, qu’une « officine de propagande israélienne camouflée en organisation antiraciste ». Il conclut son propos par une dernière estocade : « Brandir l’antiracisme d’une main pour mieux légitimer la politique ségrégationniste d’un état colonialiste de l’autre, il fallait y penser. La CICAD l’a fait. »

 

La CICAD indignée

La mise en place du « complot » serait donc en marche. La CICAD aurait tissé sa toile et corrompu notre belle société. Dominique Ziegler se livre à un exercice de propagande où se mêlent allègrement propos mensongers et infamants avec la complicité de l’un de nos quotidiens genevois que nous respections pour son sens aigu du professionnalisme.

 

Enfermé dans une idéologie haineuse envers Israël, Dominique Ziegler dénonce la démarche et les actions pédagogiques d'une association juive suisse citoyenne en l'accusant de manière ignoble de malhonnêteté et de perversité et ce en instrumentalisant le conflit israélo-palestinien.

 

Ce procédé est odieux car la CICAD, dont les membres appartiennent aux communautés juives de Suisse romande, mène un combat ici en Suisse contre l'antisémitisme et le racisme. La CICAD ne se prononce pas sur la politique israélienne et se borne à dénoncer tout acte de diffamation envers ce pays de nature à nourrir l'antisémitisme.

 

La CICAD condamne avec la plus grande fermeté les propos mensongers de Dominique Ziegler et déplore qu’un journal tel que Le Courrier s’en fasse l’écho. Il est tout aussi regrettable que ce journal n’ait pris à aucun moment l’initiative de contacter la CICAD, ainsi attaquée, afin de lui proposer une réaction.

 

La CICAD attend que Le Courrier, par respect de la déontologique, octroie la même liberté d’expression que celle accordée à l'auteur d'un article dont le seul but a été de dénigrer l'action noble d'une organisation juive de Suisse et ce en publiant dans ses colonnes le présent texte.

 

Communiqué de presse du 4 novembre 2011.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.