Nov

23

2011

Auschwitz 2011 : près de 200 enseignants et élèves de Suisse romande sur les traces des victimes de la Shoah

Mercredi 23 novembre, la CICAD a organisé - comme chaque année depuis 2004 - un voyage à Auschwitz-Birkenau, en présence d’une majorité d’élèves et d'enseignants de Suisse romande.

Cette année, 197 personnes - pour la plupart des élèves et enseignants de Suisse romande - ont participé au voyage organisé par la CICAD à destination du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, dans lequel des millions de juifs ont péri. Ce voyage, qui a pour objectif de préserver la mémoire de la Shoah, permet de sensibiliser les jeunes générations à ce fléau. Au programme de cette journée riche en émotions : visite du camp de Birkenau le matin et découverte du musée d'Auschwitz l'après-midi. A la fin de la visite de Birkenau, tous les groupes se sont retrouvés devant la stèle commémorative afin de porter un hommage aux victimes disparues.

 

Cette année, la CICAD dédie ce voyage à la mémoire de Monsieur Làszlo Somogyi-Singerqui nous a malheureusement quitté le mercredi 16 novembre 2011.

 

"Le travail de mémoire, toujours aussi nécessaire, devient au fil des années d'autant plus important que les témoins disparaissent" a déclaré Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD lors de son discours devant la stèle commémorative. "L'organisation de cette journée est probablement le programme le plus intense car il nous plonge intellectuellement et "sensoriellement" dans les grandes étapes qui conduisirent à la mise en pratique de la "solution finale de la question juive", a-t-il ajouté. 

 

Ainsi, après le message introductif de Johanne Gurfinkiel au nom de la CICAD, trois représentants religieux : l'Abbé François Dupraz, le Pasteur Georges Deshusses et le rabbin Itzhak Dayan ont chacun tenu un discours émouvant sur ce que représente l'horreur de ces camps d'extermination.

"Nous voulons nous souvenir pour ne pas répéter. Connaître et assumer l'histoire, c'est aussi se donner la chance de ne pas recommencer, et de faire de nos alliances de modestie et d'exigence de vraies valeurs de vie", a pour sa part déclaré le Pasteur Georges Deshusses. 

De gauche à droite : Johanne Gurfinkiel, le rabbin Dayan, le Pasteur Georges Deshusses et l'Abbé François Dupraz.

Cette visite du camp d'Auschwitz-Birkenau fut émouvante pour toutes les personnes qui ont fait la démarche de s'y rendre. La CICAD tient à remercier tous les participants à ce voyage, qui témoignent de leur volonté de ne pas oublier.

Par Elodie Benarousse pour la CICAD.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.