Oct

10

2017

Etoile jaune distribuée aux enfants du Grand-Saconnex. La CICAD réagit

L’information diffusée par le Mouvement citoyens genevois (MCG) s’est répandue en quelques minutes comme une trainée de poudre dans la presse romande et sur internet amenant de vives réactions. Ce lundi, le parti politique genevois publiait un communiqué de presse dénonçant les pratiques de la police municipale qui, selon des habitants du Grand Saconnex, félicitent depuis plusieurs mois les enfants qui traversent sur un passage piéton avec une étoile jaune sur un permis piéton.

Si la démarche est à priori anodine, et dans un but de sensibilisation aux dangers de la circulation routière, elle provoque rapidement de vives réactions et à raison. La forme et la couleur de cet insigne rappellent l’étoile jaune à six branches que le régime nazi imposait aux personnes de confession juive pendant les années 30-40. Inacceptable.

Sur cette affaire, Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD, voit avant tout une maladresse des initiants: «Il faut que la commune réfléchisse à utiliser un symbole moins connoté. C'est maladroit car il est difficile de ne pas faire le lien avec certaines images, comme l’ont fait certains élus. Ce symbole utilisé créé naturellement de l’émoi. »

Devant le tollé suscité par une telle pratique, la Commune du Grand-Saconnex s’est exprimée. Dénonçant un « amalgame malheureux » et pour éviter toute polémique, elle a donc décidé de supprimer l'étoile controversée. Les autorités du Grand-Saconnex prient les personnes de confession juive qui ont pu être heurtées par la présence de cette étoile sur un document délivré à des enfants d'accepter leurs excuses et précise qu'à aucun moment « une quelconque analogie n'a été souhaitée avec la tristement célèbre étoile jaune » de la Seconde Guerre mondiale. L'étoile - à sept branches sur le permis piéton s’inspirait d'une étoile de shérif.

De son côté, la CICAD salue la réaction de la municipalité.

 

 

Sources : 20minutes, 24heures, Tribune de Genève, CICAD – 10 octobre 2017

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.