Rencontre avec les députés vaudois | CICAD
×

Rencontre avec les députés vaudois


Mardi 24 septembre 2019, plus d’une quarantaine de Députés vaudois avaient répondu présents à l’invitation de la CICAD pour échanger sur l’antisémitisme en Suisse romande et les solutions à apporter.

2 Oct 2019 - 14:48

Une rencontre qui avait bénéficié du soutien des Députés PDC Axel Marion et PS Jean Tschopp, tous deux engagés pour lutter contre toute forme de discrimination.  Les élus du Grand conseil ont ainsi pu mieux comprendre les activités de la CICAD et les problématiques auxquelles elle est confrontée. Ravis de la rencontre, ils souhaitent être tenus informés à l’avenir de son actualité.

Prévention/Education

Le Président, le Vice-Président et le Secrétaire général de la CICAD accompagnés du Président de la CILV ont évoqués tour à tour les dossiers judiciaires, les cas d’antisémitisme et la présence de groupuscules d’extrême droite dans le canton de Vaud mais aussi l’importance des programmes de sensibilisation auprès des jeunes générations pour lutter contre les préjugés et l’antisémitisme. Un point relevé notamment par le Député PS et Syndic de la Ville de Morges, M. Vincent Jacques, qui a suivi de près l’affaire des tags antisémites au Gymnase de sa commune en mars dernier. Ce dernier, préoccupé par la déferlante de messages haineux sur les réseaux sociaux a demandé des conseils pour sensibiliser les jeunes et permettre une plus grande implication de la CICAD. Pour les Députés présents, l’éducation reste un thème essentiel et doit rester une priorité. Attentifs aux programmes de la CICAD, l’ancien Président du Grand Conseil et actuel Député PLR Rémy Jacques a tenu à souligner la qualité du projet « 2e génération : enfants de Déportés et de responsables nazis» organisé à Lausanne en janvier 2019 devant plusieurs centaines d’élèves. Rejoint, par le Député ADC Jean-Louis Radice, sur l’importance du devoir de Mémoire. « Le devoir de mémoire est indispensable à la prévention de toute forme de persécution d'êtres humains par d'autres êtres humains et en cela, le travail et les actions conduites par la CICAD méritent d'être considérées et soutenues. »

Affaires vaudoises

La présence répétée de l’antisémite Dieudonné dans le canton a retenu l’intérêt des Députés. Mais quand est-il d’interdire sa venue ? Pour la Députée PS Carine Carvalho il reste toute de même entre les lignes la question de la liberté d’expression et/ou de la liberté artistique à prendre en compte. Mais face aux prédicateurs de haine il faut avant tout rester vigilant et dénoncer systématiquement tout acte ou propos raciste. Un message qu’a tenu à rappeler le Député PS Jean Tschopp devant les parlementaires. Plusieurs dossiers judiciaires vaudois suivis par la CICAD, tel l’enseignant vaudois venu à Auschwitz avec son paquet de « Nasi Goreng » ou encore le couple Paschoud niant la Shoah, montrent pour le Député qu’il existe tout de même un terreau antisémite dans le canton qu’il faut combattre.