QUE FAIT LA CICAD? | CICAD
×

QUE FAIT LA CICAD?


Créée en 1991, la CICAD est une association à but non lucratif dont le but et la mission sont :

lutter contre toutes les formes d’antisémitisme y compris l’antisionisme comme forme d’expression contemporaine d’antisémitisme ;

veiller à l’application de la législation suisse contre le racisme ;

préserver la mémoire de la Shoah.

Des activités auxquelles s’ajoutent le développement et la mise en place de projets, d’outils de prévention et d’éducation (bande dessinée sur l’histoire de l’antisémitisme, divers ouvrages et supports édités ou produits, journée d’étude au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, témoignages de rescapés, conférences et formations).

La CICAD représente les communautés et organisations juives membres ainsi que leurs adhérents en Suisse romande, notamment vis-à-vis des médias, autorités, organisations et/ou instances et ce en concertation avec la CIG (Communauté Israélite de Genève), la CJLG-GIL (Communauté Juive Libérale de Genève), la CILV (Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud), la CIN (Communauté Israélite du canton de Neuchâtel), et la CIF (Communauté Israélite de Fribourg).

Acteur clé de la cité, elle a des contacts réguliers avec les responsables politiques, les autorités, les leaders d’opinion et les médias, afin d'éveiller les consciences pour lutter contre toute forme d'antisémitisme.

AIDER LES VICTIMES

ÉCOUTER ET ACCOMPAGNER. La CICAD propose une permanence juridique et personnalisée à l’attention des plaignants ou des témoins de faits d’antisémitisme.

AGIR. La CICAD dispose d’un réseau d’avocats militants et bénévoles prêts à se mobiliser lorsqu’une affaire d’antisémitisme peut être portée en justice ou que des poursuites sont engagées.

ENGAGEMENT CITOYEN

DIALOGUER. La sensibilisation et la responsabilisation des rédacteurs, responsables et élus politiques face à l’antisémitisme sont indispensables dans le combat que mène quotidiennement la CICAD. C’est en dialoguant avec ces derniers mais aussi avec les Autorités que la CICAD les rend attentifs à la nécessaire vigilance et prise de position face à tout propos raciste et antisémite. La Liberté d’expression n’autorisant en rien les opinions et amalgames antisémites. Il s’agit là aussi de défendre les victimes confrontées à la discrimination.

SIGNALER. La CICAD intervient auprès des rédactions romandes pour éviter que des textes et/ou propos antisémites ne soient publiés dans les médias. Un rôle de lanceur d’alerte pour que les journalistes restent attentifs à certains titres, articles ou commentaires de lecteurs qui pourraient véhiculer des préjugés. Auprès des politiques, la CICAD veille également pour signaler le cas échéant tout dérapage ou propos discriminatoire ou banalisant la Shoah dans le débat public. L’utilisation outrancière de la Shoah dans le seul but de choquer l’opinion entraîne inévitablement un glissement vers la banalisation du génocide que la CICAD condamne. Il est du devoir des politiques de réagir.

ÉDUQUER CONTRE LE RACISME 

L’éducation est au cœur des missions de la CICAD. Elle intervient dans les écoles pour sensibiliser les jeunes générations au fléau qu'est l'antisémitisme et lutter contre la banalisation de la Shoah en préservant la mémoire des millions de victimes Juives. C’est en éduquant les jeunes à devenir des citoyens conscients des dangers de l’antisémitisme et en les préparant à respecter les valeurs de notre société que nous favoriserons le vivre-ensemble. 

LE SPORT COMME OUTILE DE LUTTE CONTRE L'ANTISÉMITISME

L’objectif est de partager des valeurs en sensibilisant à la lutte contre les phénomènes d’antisémitisme et en utilisant le sport comme un outil ludique et populaire pour valoriser le vivre-ensemble. C'est pourquoi, depuis 2016, la CICAD participe à la course de l'Escalade à Genève.

LE COMITÉ

Le Comité se compose de 13 membres au maximum auxquels s’ajoutent comme membres de plein droit, les présidents des communautés et institutions citées au paragraphe suivant.
Les présidents des communautés et institutions suivantes sont membres de droit du Comité : la CIG, la CJLG-GIL, la CILV, la CIN, la CIF, la FSCI (Fédération Suisse des Communautés Israélites) et la PJLS (Plateforme des Juifs Libéraux de Suisse).

Me Alain Bruno LEVY
Président
M. Laurent SELVI
Vice-Président
M. François LEVEN
Trésorier
 


M. Elie BERNHEIM
M. Marc BERREBI
M. Jean-Marc BRUNSCHWIG
Co-Président de la PJLS (Plate-forme des Juifs Libéraux de Suisse)
M. David SIKORSKY
Président de la CJLG–GIL (Communauté Juive Libérale de Genève)
M. Maurice EPHRATI
Me Philippe A. GRUMBACH
ancien Président de la CICAD et Président de la CIG (Communauté Israélite de Genève)
Me Lionel HALPERIN
M. Bertrand LEITENBERG
Président de la CIN (Communauté Israélite du canton de Neuchâtel à la Chauds-de-Fonds)
M. Claude NORDMANN
Président de la CIF (Communauté Israélite de Fribourg)
Me Sabine SIMKHOVITCH-DREYFUS
Vice-présidente de la FSCI (Fédération Suisse des Communautés Israélites)
M. Alain SCHAUDER
Président de la CILV (Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud)
M. Emile SPIERER

L'ÉQUIPE

M. Johanne GURFINKIEL
Secrétaire général

Mme Nathalie ARNOLD
Chargée de projets et coordinatrice du Salon du livre
Mme Line BEHR
Chargée de communication
Mme Danielle BENARROCH
Assistante du Secrétaire général et chargée de projets
Mme Isabelle DEMIAS
Assistante administrative du Secrétaire général
Mme Dahlya FAYON
Chargée de projets et relations donateurs
M. Oscar FERREIRA
Analyste
Mme Réfaëla TROCHERY
Responsable du développement et relations donateurs