×

El País publie une tribune comparant les enfants palestiniennes à Anne Frank


Les militants anti-Israël comparent régulièrement les actes du pays dans le cadre du conflit israélo-palestinien à ceux des nazis.

Une tribune publiée le 28 mai dernier dans le journal espagnol El País comparant les filles palestiniennes à Anne Frank, accusant Israël d’avoir la tentation « d’exterminer » les Palestiniens et comparant sa politique à celle des nazis, a causé la polémique.

 

Écrite par l’écrivaine hispano-marocaine Najat El Hachmi et intitulée « Anne Frank dans les territoires occupés », le texte a notamment suscité les critiques de la Fédération des communautés juives d’Espagne, affiliée au Congrès juif européen.

 

L’organisation a dénoncé le texte comme une banalisation inacceptable de la Shoah et a réclamé un droit de réponse à El País.

Le mouvement Combat Antisemitism a lui aussi dénoncé la publication.

Dans le texte, Najat El Hachmi écrit notamment : « J’imagine des filles palestiniennes effrayées par le rugissement des missiles et des bombes, écoutant attentivement la nuit, toujours en alerte, se demandant toujours ce que c’est que la vie. Si Anne Frank avait été dans les territoires occupés, elle énumérerait les pénuries quotidiennes : le manque d’eau potable, de nourriture, de médicaments. »

 

« Si depuis Amsterdam, Anne a dit ‘tout cela nous arrive pour le simple fait d’être Juif’, dans la Palestine en conflit, il y aura aussi des adolescents notant dans leur journal : ‘Tout cela nous arrive parce que nous sommes Arabes’. »

 

Les militants anti-Israël comparent régulièrement les actes du pays dans le cadre du conflit israélo-palestinien à ceux des nazis. Parmi d’autres, le président turc Erdogan ou encore l’ancien leader des Pink Floyd, Roger Waters, ont eux aussi par le passé comparé le sort des Palestiniens à celui des Juifs sous les nazis.

 

Source : The Times of Israël, 8 juin 2021