La CICAD à Radio Lac | CICAD
×

La CICAD à Radio Lac


28 Septembre 2018 - 15:24

Johanne Gurfinkiel était invité hier soir en tant que chroniqueur dans l’émission Le Club de Radio Lac.

Pour cette seconde édition, le Secrétaire général est revenu sur l’affaire du rappeur Nick Conrad en France qui défraye la chronique depuis plusieurs jours. Condamné unanimement en France pour ses propos appelant à la violence dans une de ses chansons « Pendez les blancs » dont le clip diffusé sur Youtube fait l’apologie de la torture. Pour Johanne Gurfinkiel il n’y a pas d’ambiguïtés. « Ce qu’il diffuse est un message de violence, un appel au meurtre. Cela n’a rien à voir avec la liberté d’expression. Le seul soutien qu’il ait pu obtenir c’est celui de Dieudonné. Ce dernier a salué cette jeunesse bouillonnante et pleine de talent. Cette affaire est un vrai sujet de préoccupation. Il y a eu dernièrement d’autres cas en Europe avec des rappeurs. En Allemagne par exemple avec ces deux rappeurs à qui on a finalement retiré un prix après s’être comparés aux déportés de la Shoah. Il y a ces rappeurs français d’extrême droite à l’instar de celui qui a signé une chanson sans ambiguïtés :  Jean-Marie Le Pen. »

L’intégralité de l’émission est disponible ici.

 

Les invités de l’émission de Radio Lac hier soir. De g à d : le professeur à la retraite Paolo Gilardi, la pasteur Vanessa Trüb et Johanne Gurfinkiel.

Source : CICAD, 28 septembre 2018