×

Politique sanitaire. L’hospitalisation d’un complotiste vaudois allume les réseaux sociaux


Acteur bien connu de l’opposition aux mesures étatiques contre le coronavirus, François de Siebenthal était aux soins intensifs du CHUV ces derniers jours. Le Covid paraît en cause.

Pourfendeur des mesures de l’État contre le Covid, détracteur des vaccins, François de Siebenthal est une personnalité vaudoise en vue dans les milieux complotistes. Mais le silence de cet adepte du web et des réseaux sociaux, depuis la fin du mois d’octobre, étonne. Sur Facebook, par exemple, son dernier post, en soutien à son mouvement Démocratie directe, spiritualités et nature, remonte au 28 octobre. Sur Twitter, il dénonçait encore ce jour-là des «fraudes électorales».

Référendum non abouti

Depuis, plus rien. Mais où est-il passé? La réponse est abrupte: au service des soins intensifs du CHUV. C’est un fait que nous avons vérifié. Il y était encore jeudi 24 novembre. Alors que la question d’une contamination par le Covid agite les réseaux sociaux, un de ses amis a confirmé la situation à la RTS, sans nouvelle de lui alors qu’elle l’avait programmé pour l’émission «Mise au Point»: «Coma artificiel, mais le pronostic est optimiste.»

«Produits toxiques»

 

François de Siebenthal s’est fortement opposé aux mesures étatiques contre la pandémie de Covid-19. Il était notamment l’un des meneurs du référendum contre l’application SwissCovid. À propos des vaccins, dans une interview diffusée par la RTS en décembre 2020, il dénonçait des «produits toxiques» créés par des «apprentis sorciers» dans le but de «faire du mal».

 

Dans les milieux politiques qu’il a fréquentés ces derniers mois règne un silence gêné. «Je sais qu’il est à l’hôpital», déclare par exemple Werner Boxler, coprésident des Amis de la Constitution, une des têtes du combat contre la loi Covid. Mais pourquoi? «Je n’en connais pas les raisons.» Même réponse du côté de Démocratie directe, spiritualités et nature. Nos tentatives de liaison avec la famille sont restées lettre morte.

 

L’état de santé de François de Siebenthal a en revanche allumé les réseaux sociaux. Sur Facebook, le groupe «The internet sociopath club», pourfendeur des théories conspirationnistes, a provoqué 121 commentaires en annonçant, le 23 novembre, l’hospitalisation aux soins intensifs de celui qui fut candidat au Conseil d’État vaudois en 2003. Le groupe évoque dans l’un d’eux le «service Covid» du CHUV. Et la situation inspire des commentaires ironiques.

 

    «Il est simplement épuisé par ses actions et les attaques continuelles des trolls et des médias de propagande.»

 

La riposte des amis de François de Siebenthal a surgi peu après par l’intermédiaire du média qui le soutient, Agora TV News, sur le réseau social russe VK: «Nous respectons le secret médical de M. de Siebenthal. Il est simplement épuisé par ses actions et les attaques continuelles des trolls et des médias de propagande.» Le message annonce un retour «le moment venu sur son combat et sur son état de santé».

 

Source : Tribune de Genève, 25 novembre 2021